Rassembler ce qui est épars

Accueil » Uncategorized » Une nouvelle revue « on line » : « Ritual, Secrecy, and Civil Society », la recherche maçonnique à l’heure du XXIe siècle !

Une nouvelle revue « on line » : « Ritual, Secrecy, and Civil Society », la recherche maçonnique à l’heure du XXIe siècle !

La première revue en ligne d’histoire de la franc-maçonnerie en « open access » vient de paraître : http://www.ipsonet.org/104-publications/128-ritual-secrecy-and-civil-society. Son titre, un peu plus large – Ritual, Secrecy, and Civil Society – montre d’ailleurs qu’elle ne s’interdit pas d’investiguer des sujets connexes à la franc-maçonnerie elle-même. Notre publication veut être un témoignage du dynamisme des études maçonniques un peu partout dans le monde. L’un des premiers objectifs de la revue est notamment de proposer au public anglophone des traductions d’articles importants parus dans d’autres langues. Le projet est né d’une rencontre avec le président de PSO, Paul Rich, qui nous disait combien il était étonné et admiratif de la qualité de la recherche maçonnique en langue française… et combien il était regrettable que ces travaux soient généralement ignorés au niveau international en raison de l’obstacle de la langue. Ainsi ce premier numéro propose surtout au public anglophone un panel de traductions d’articles illustrant la diversité de la recherche maçonnique francophone.

Ritual, Secrecy, and Civil Society fait partie d’un « bouquet » de revues universitaires on line publiées par la fondation américaine PSO. Basée à Washigton, The Policy Studies Organization (http://www.ipsonet.org/about-us) est à l’origine une émanation de l’American Political Science Association. Organisation à but non lucratif, « PSO » travaille en collaboration avec de nombreux partenaires à l’université et dans la recherche, mais entretient une relation privilégiée et active avec le Roossevelt Institute (http://rooseveltinstitute.org/about).

L’un des grands axes de PSO aujourd’hui est d’imaginer et de mettre en œuvre ce que pourrait être demain « l’université sur internet », non seulement en matière de recherches et de publications, mais aussi d’enseignement. PSO a ainsi une politique dynamique d’accès gratuit aux ressources documentaires en direction des populations étudiantes éloignées des centres universitaires notamment dans les pays en voie de développement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :