Rassembler ce qui est épars

Accueil » Uncategorized » Le plus beau manuscrit maçonnique français maintenant sur Gallica

Le plus beau manuscrit maçonnique français maintenant sur Gallica

Ms-Noel-LegPour les chercheurs – et les « cherchants » ! – qui s’intéressent à la dimension symbolique et initiatique de la franc-maçonnerie, il est une pièce mythique : le Manuscrit Noël. Il y en a en fait quatre – La Physique du Maçon (1812), La Géométrie du Maçon (1812), La Stéréométrie du Maçon (1812) et L’Alchymie du Maçon (1813) – reliés ensemble dans deux grands volumes et aujourd’hui conservés au fonds maçonnique de la Bibliothèque nationale. Le caractère exceptionnel des manuscrits Noël apparaît au premier regard. On est d’emblée frappé par ces dizaines d’étranges et magnifiques dessins aquarellés. Les visiteurs de l’exposition « La Franc-maçonnerie » à la BnF peuvent en ce moment découvrir le travail singulier du Frère Noël dans la partie intitulée « L’Esotérisme maçonnique ». Cette « science de la sagesse » qu’enseigne la Maçonnerie d’après Noël, c’est celle qui permet de voir la continuité de l’univers, du visible à l’invisible, des fondations du monde, aux réalités célestes les plus élevées. L’initié prend conscience de cette « chaîne d’or » qui lie tous les éléments de la création. Les constructions géométrico-théosophiques et le discours arithmosophique de Noël visent d’abord à établir des ponts, à franchir les discontinuités apparentes du monde profane. Passer du un au multiple, du ternaire au quaternaire, du carré au cercle ou de la matière à l’esprit, voilà les grands enjeux de notre théosophe. Les symboles de la franc-maçonnerie sont les outils qui permettent de faire apparaître ces liens subtils, encore faut-il savoir les comprendre… Heureusement le Frère Noël nous les explique (Voir mon article sur François-Nicolas Noël et ses conceptions ésotérico-maçonniques : PM-124-Noël-pierre-et-croix)

Jusqu’à présent, seuls quelques spécialistes avaient pu accéder et étudier les manuscrits Noël. Or depuis quelques jours, en complément des éléments présentés dans l’exposition, la BnF propose sur Gallica une numérisation complète du volume « FM Iconogr Atlas 2 » qui regroupe La Physique du Maçon et L’Alchymie du Maçon… soit 398 pages ! Il est accessible à tous à l’adresse http://bit.ly/1TOmE9T (pour ceux qui ne sont pas familiers avec Gallica, il y a un onglet sur le côté gauche qui permet de télécharger l’ensemble du manuscrit en PDF, c’est un peu lourd, mais avec un rien de patience cela marche très bien). Par ailleurs, l’association Esoshare a repris et retravaillé les images pour nous en proposer une version encore améliorée.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :