Rassembler ce qui est épars

Accueil » Uncategorized » Le Régulateur du Maçon enfin réédité

Le Régulateur du Maçon enfin réédité

9791024202792.inddAu tout début du XIXe siècle, un curieux ouvrage paraissait sous le nom de Régulateur du Maçon. Cette publication imprimait en fait les rituels de la franc-maçonnerie tels que fixés par le Grand Orient de France au milieu des années 1780. Celui-ci émit d’ailleurs de vives protestations et tenta de limiter l’audience du livre sacrilège. La vigueur même de la réaction est un indice sûr de l’importance du texte. Ouverture et fermeture des travaux maçonniques, cérémonies de réception aux trois grades d’Apprenti, Compagnon et Maître, agapes rituelles… tous les mystères de l’Ordre y étaient décrits. C’est donc un document essentiel pour comprendre la franc-maçonnerie du Siècle des lumières et la nature profonde du travail des Loges dans cette période fondatrice. D’autant que les sources du Régulateur le rattachent aux commencements mêmes de la franc-maçonnerie spéculative dans les années 1720 et, au-delà, aux usages de la vieille Maçonnerie d’Écosse.

Tout juste sorti des presses pour cette rentrée 2018, ce livre est une nouvelle édition corrigée et augmentée de l’ouvrage que nous avions publié en 2004 : Le Régulateur du Maçon ; la fixation des grades symboliques du Rite Français : histoire et documents. Les principaux ajouts par rapport à la première édition touchent la partie consacrée à la formation du Rite Français au XVIIIe siècle. On y a notamment intégré les avancées récentes de l’érudition maçonnique anglaise sur l’histoire des Moderns et des Antients en Angleterre – le Rite Français se situant dans le sillage des Moderns. On s’est aussi attaché à étudier plus en détail les origines du Corps complet de Maçonnerie, dont on sait maintenant que c’est le premier rituel « officiel » du Rite Français, probablement imprimé par l’une des factions de la Grande Loge au début des années 1770. Au vu de l’importance nouvelle que prend ce texte, nous en présentons un fac-similé complet au côté de celui du Régulateur. Sinon, l’ouvrage propose toujours de nombreux documents sur les débats des Chambres du Grand Orient autour de la question des rituels : procès-verbaux des échanges, rapports, circulaires etc.

Avec Les hauts grades du Rite Français ; Histoire et textes fondateurs, le Régulateur des Chevaliers Maçons (Dervy, 2017), le lecteur peut maintenant bénéficier d’un panorama complet de la fixation du Rite Français au XVIIIe siècle.

La redécouverte des sources, de leur contexte, du complexe processus de fixation des rites est aussi une tentative exigeante de compréhension du caractère particulier de la franc-maçonnerie… et de la dimension initiatique de l’Ordre. Derrière son appareil scientifique, l’histoire est fondamentalement une réflexion sur l’identité et donc une manière de vivre cette identité. Aussi, refaire par l’esprit le cheminement qui a abouti à la fixation du Régulateur du Maçon c’est entreprendre un voyage – initiatique – au cœur de la tradition maçonnique.

Pierre Mollier, Le Régulateur du Maçon, les grades symboliques du Rite Français : histoire et textes fondateurs, préface d’Alain Bauer, Éditions Dervy, Collection Renaissance Traditionnelle, Paris, 2018, 488 p., 28 €.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :