Rassembler ce qui est épars

Accueil » Uncategorized » Le Rite des « Antients » en France

Le Rite des « Antients » en France

Catégories

9791024205472.inddMon nouveau livre vient de sortir. Il s’intitule:

Le Rite des Antients en France

L’Ancienne Maçonnerie d’York  à Saint-Domingue (1790-1803) : Une source oubliée du Rite Écossais Ancien Accepté

Pourquoi s’intéresser à la Grande Loge Provinciale pour Saint-Domingue de l’Ancienne Maçonnerie d’York ? Au premier regard, elle n’apparaît que comme une organisation marginale et éphémère dans la longue et riche histoire de la franc-maçonnerie française. Coincée sur un bout d’île en pleine révolution, à plus de 7000 kilomètres de la Métropole, elle ne rassembla que quelques Loges. Installée le 9 janvier 1802, elle cessa probablement ses Travaux mi-1803, quand la situation des Français de Saint-Domingue devint intenable et que ceux-ci durent partir pour la côte Est des États-Unis ou directement pour la France.

Pourtant elle a eu une influence déterminante sur notre histoire maçonnique. En effet, pour la première fois, des Français découvrent et pratiquent un autre type de cérémonies pour les trois premiers grades : le rituel des « Antients ». Née en Angleterre au milieu du xviiie siècle, la Maçonnerie des Antients n’avait jamais pénétré en France ni même en Europe continentale. Les Frères de Saint-Domingue sont donc les premiers Maçons français à adopter cette autre et importante tradition maçonnique anglaise. Les Anciens de Saint-Domingue sont vite emportés par les bouleversements de l’histoire. Outre les difficultés toujours inhérentes à l’histoire des rituels, retracer la vie de la Grande Loge Provinciale des Anciens, c’est aussi affronter la complexité de l’histoire de Saint-Domingue pendant la période révolutionnaire où la situation et les équilibres peuvent changer du tout au tout en quelques jours.

La fin de la présence française à Saint-Domingue marque aussi leur disparition. Mais quelques survivants de l’aventure déposent une partie de leur héritage dans la corbeille du Rite Écossais Ancien Accepté naissant en 1804 et contribuent à fixer ses trois grades symboliques à Paris. Ainsi, la Maçonnerie des Anciens de Saint-Domingue est une source majeure de l’une des grandes traditions maçonniques françaises.

Video de présentation du livre à Le Rite des « Antients » en France


Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :